Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Amour Amor

Poèmes d'Aurélia Lanneau

Articles avec #espoir catégorie

Publié le par Aurélia Lanneau
Publié dans : #amour, #mort, #espoir

J’avais le temps de ma vie

J’avais le temps de te le dire

J’avais le temps de te l’écrire

Mais tu es parti avant que ma vie n’expire

J’aurais du te le dire

J’aurais du te l’écrire

Mais je n’ai pas eu le courage

J’ai eu bien trop peur

Et désormais il est trop tard

 

Tu me l’as souvent répété

Par ces mots « Carpe Diem »

Vis chaque jour, chaque instant

Comme si c’était le dernier

Vis le jour présent sans reporter à plus tard

Refuse de décaler, de repousser

Demain risque d’être trop tard

 

Il y a un temps pour tout, mais tout n’a pas de temps

Au risque de finir au mauvais moment

Plus tard c’est toujours trop tard

 

Je pourrais te le dire

Mais tu n’es plus là

A quoi bon garder tout ça pour moi ?

Alors je te l’écris ce soir

A l’encre de mes veines

 

Je t’aime

 

 

Aurélia Lanneau - Décembre 2010 + Novembre 2011

Lire la suite

Publié le par Aurélia Lanneau
Publié dans : #depression, #espoir

Douter, se perdre, recommencer

Ne pas savoir où aller,

Ne pas savoir de quoi demain sera fait

On avance prudemment, doucement

On se heurte aux obstacles

On tombe, on pleure, on a mal

On essaie de se relever

Personne n’est là pour nous aider

On cherche une main

En vain

On est seul

Seul face à notre vie

Seul face à nos problèmes

Seul, et personne qui nous aime

 

Un soir,

On se retrouve sur le plongeoir

C’est haut, l’eau coule en dessous

Il fait froid, il fait tout noir

On n’a plus rien à perdre

On a peur mais

On se décide à sauter

Le sol a quitté nos pieds

Et soudain

Une main nous retient

Elle est douce et puissante

Nous aide à nous relever

On se perd alors dans ses yeux

Amoureux

 

 

Aurélia Lanneau - Septembre 2009

Lire la suite

Publié le par Aurélia Lanneau
Publié dans : #amour, #espoir

Les larmes coulent dans le noir

Les souvenirs mal effacés

Restent présents, brûlent ton âme

Comment faire pour s’en délivrer ?

 

Tu as tout fait, mais rien n’y fait

Même à la mort tu y as pensé

Tu n’es pas lâche mais tu déprimes

Encore un homme qui t’a blessé

 

Tous les mêmes, aucun ne vaut la peine

T’as beau le crier, ce n’est pas vrai

Tu te jettes sur le premier

Sans regarder son cœur

 

Tu as beau croire que c’est facile

De trouver son âme sœur

Mais plus la quête sera dure

Et plus sûr sera ton bonheur

 

Les erreurs servent à avancer

Ne plus tomber dans les pièges du passé

Chercher ailleurs celui qui t’aime

Et tu le trouveras, j’t’le promets

 

Car y a tant d’hommes qui cherchent l’amour

Tant d’hommes qui n’y croient plus

Tant d’hommes qui ont été trahis

Et voudraient dans tes bras tout pardonner

 

Je fais partie de ceux qui y croient

Malgré toutes ces femmes qui se sont foutues de moi

J’aimerais commencer une histoire

La dernière qui soit, avec toi

 

A toi de décider

Moi je me sens prêt

Avec toi m’envoler !

 

 

Aurélia Lanneau - Décembre 2007

Lire la suite

Publié le par Aurélia Lanneau
Publié dans : #mucoviscidose, #mort, #espoir

Enfance gâchée par un gène abîmé

Une poussière qui vient tout décimer

Tes poumons s’essoufflent

Ton corps tout entier a mal

Tu es si jeune, tu es si fort

Tu te bats contre la mort

Tous les jours sans répit

 

Etrange bataille que la tienne

Tu combats ton propre corps

Tu lui en veux de mal fonctionner

Tu lui en veux de pourrir tes journées

Séance de kiné, médoc à avaler

Inhalateur sur le nez, toux répétées

Tu voudrais un peu de liberté

Ne pas te couvrir pour sortir

Sauter dans les flaques et rire

 

Alors donnez lui votre souffle

Courez tant que vous pouvez

Pour faire avancer la recherche

Pour améliorer sa vie

Courez sans réfléchir

La muco, on va l’anéantir !

 

 

Aurélia Lanneau - Juin 2009

Lire la suite

Publié le par Aurélia Lanneau
Publié dans : #deception, #mort, #espoir

Je serai allongée sur le lit, livide,

Tu prendras peur, pensant le pire

Que crois-tu ? Le pire c’est avec toi que je l’ai vécu.

Je me suis offert un peu de liberté

M’échapper de toutes les horreurs que tu me faisais

La mort m’a ouvert ses bras

Elle m’a aimée, m’aimera

J’avais peur près de toi, si froid toutes ces fois

Je me forçais à survivre, à te sourire

Tu as brisé mon âme, je n’étais plus une femme

Tu as fait de moi ta chose, ta chienne, ta haine

Tu m’as tant rabaissée que je me dégoûte moi-même

Je me suis détestée, je me suis sentie salie

Je ne croyais plus en rien, même plus en la vie

 

Je vois de la lumière…

La mort ne m’a pas voulue, elle m’a redescendue sur Terre

Elle m’a déposée sur un lit moelleux

Je me sens tout de suite tellement mieux

J’ouvre les yeux, tu n’es plus là

Quel bonheur de ne plus entendre ta voix

Ils ont vu les blessures sur mon corps

Ils t’ont enfermé pour me sauver de la mort

Ils m’ont libérée de mes chaînes

Et enfin ma vie, c’est moi qui la mène.

 

 

Aurélia Lanneau - Avril 2007

Lire la suite

Publié le par Aurélia Lanneau
Publié dans : #amour, #espoir

Si je t’écris cette lettre

C’est pour te dire que je t’aime

Je sais tu me diras que je te le dis trop

Mon Amour, je n’ai que ces trois mots

Eux seuls décrivent cette ivresse qui m’envahit

Ce bonheur qui me remplit

Depuis que tu es à moi

 

Chaque jour avec toi est un jour de soleil

Plus de nuages dans ma vie, tu les as tous chassés

Toi, mon guerrier, mon être si puissant

Tu as fait de mon cœur un véritable océan

Il coule à travers mes veines des choses nouvelles

Je frissonne, je vibre, je revis même

 

Qui à part un Dieu peut être capable d’un tel miracle

Quand on sait qu’il y a peu j’étais prête à rendre l’âme ?

Tu m’as redonné goût à la vie

À une vie que je n’imaginais même pas en rêve

Tu m’as fait traverser la moitié du globe

Je t’ai rejoint dans ce pays de paradis

Qui pour tous, transpire la pauvreté et le malheur

Le vrai bonheur c’était d’être ensemble

Seuls au monde malgré un milliard d’Hommes

 

Mon chéri, tu m’as fait vivre des sensations extrêmes

D’un bus rouillé à notre promenade à dos d’éléphant

Du soleil de plomb aux pluies diluviennes de la mousson

Mon chéri, quelle aventure notre périple !

Voyage au cœur d’un amour infini

Voilà ce que je retiens de ces deux mois et demi

 

Mon Amour, c’est par cette lettre que j’écris

Que je dévoile nos moments de bonheur

Ceux qui nous ont rapprochés à jamais

Je te garde pour moi pour l’éternité

Toi, mon cadeau de la vie,

Mon homme si parfait.

 

 

Aurélia Lanneau - Mars 2007

Lire la suite

Publié le par Aurélia Lanneau
Publié dans : #amour, #dépression, #espoir

Encore une nuit à pleurer

Encore des larmes sur mes draps

Encore une fois tu m’as peiné

Et au matin tu me serres dans tes bras

 

Je connais tant le refrain

Celui qui fini le chemin

Je connais tant la douleur

Celle qui détruit mon coeur

 

Tu n’es pas comme tous ces hommes

Qui se font un plaisir hors norme

De me faire du mal par plaisir

Ton bonheur c’est de me voir sourire

 

Si tu m’aimes, montre-le moi

Me le cacher, ça sert à quoi ?

Ne la joue pas comme les autres

Tu es si différent, si tendre

 

Ne me laisse pas sur le côté

Prends ma main, emmène-moi

Loin, vers un monde étoilé

 

Fais-moi vibrer, fais-moi aimer

Cette vie qu’aujourd’hui je hais

Prouve-moi qu’il est bon de continuer

Cette route sur laquelle tu m’as trouvé

 

J’ai besoin de savoir

Que sur toi je peux compter

J’ai besoin de me rassurer

Que des gens comme toi peuvent exister

 

Ne me laisse pas sur le côté

Prends ma main, emmène-moi

Loin, vers un monde étoilé

 

J’ai envie que tu saches

Que c’est pas toujours facile

Les relations sont souvent lâches

Que l’on soit garçon ou fille

 

Tout ça tu le sais, tu l’as déjà vécu

Tout comme moi tu as été cocu

Mais toi tu y as survécu

Moi ça m’a abattu

 

J’ai si peur que tu me lâches

Même si je sais que je peux avoir confiance

Mais ma naïveté a fait place à la méfiance

C’est pour ça que je suis parfois vache

 

Je sais d’autant plus que cela te fâche

Erreur commise je m’excuse

Mais à force cela nous use

Et ce lien d’amour se relâche

 

Ne me laisse pas sur le côté

Prends ma main, emmène-moi

Loin, vers un monde étoilé

 

Repartons à zéro

Oublions tous ces mots

Rallumons le flambeau

Qu’il brille de notre amour à nouveau

 

Chéri, dessine-moi une fleur reflet de ton souhait

Je serai le vase réalisant ce bonheur parfait

L’eau sera ce sang qui coule dans nos veines

Naîtra de cette union l’amour plutôt que la haine

 

Ne me laisse pas sur le côté

Prends ma main, emmène-moi

Loin, vers un monde étoilé

 

 

Aurélia Lanneau - Décembre 2006

Lire la suite

Publié le par Aurélia Lanneau
Publié dans : #amour, #espoir

J’ai tourné la page de mon passé

J’aurais tant voulu la déchirer

Mais jamais je ne pourrai oublier

 

J’ai ouvert un livre sur le futur

Où se dessinent déjà des aventures

Mais je suis encore dans le noir obscur

 

Je voudrais continuer l’histoire présente

Elle est pour moi si enivrante

Mais j’ai si peur, que rien je ne tente

 

Comment envisager sa vie quand le temps nous fait peur ?

Mon passé me suit et rouvre des douleurs

Mon futur est flou et je n’en vois que la noirceur

Mon présent est avec toi et je ne voudrais pas faire d’erreurs

 

Alors je ferme les pages du temps

Je vis ma vie comme je la sens

Je ne pense à rien d’autre qu’à t’aimer

Ma vie, c’est décidé, elle sera à tes côtés

 

 

Aurélia Lanneau - Mai 2006

Lire la suite

Publié le par Aurélia Lanneau
Publié dans : #amour, #espoir

Une vie à peine commencée et un coeur déchiré

Voilà comment j’étais quand tu m’as trouvé

Toi tu étais fort et rempli d’espoir

Pendant que moi j’étais au bord du désespoir

 

Dur de me voir sourire même si j’avais trouvé l’amour

Mon passé douloureux me hantait tous les jours

Les larmes coulaient sans que je puisse les arrêter

Et pleurant dans tes bras je ne pouvais t’expliquer pourquoi

 

Je t’aimais comme tu m’aimais, mais j’étais si loin de nous

J’essayais de panser mes plaies sans que je te l’avoue

Mais cela fut difficile de me guérir moi-même

Alors que le meilleur remède était de t’entendre me dire « je t’aime »

 

Désormais mes souffrances sont oubliées

Ma vie suit ce chemin où nos coeurs sont liés

Pourtant je n’arrive toujours pas à réaliser

Que je puisse avoir trouver celui dont je rêvais

 

 

Aurélia Lanneau - Février 2006

Lire la suite

Publié le par Aurélia Lanneau
Publié dans : #amour, #espoir

J’avais perdu le chemin que je suivais

Trop d’obstacles l’avaient bouleversé

J’errai dans l’obscurité sans savoir où j’allais

 

J’ai alors cogné contre un mur

Qui m’a redonné envie de me construire une armure

J’ai alors trouvé une voie qu’avant je ne connaissais pas

 

Sur la route j’ai trouvé, celui que je recherchais

Cet homme qui compléterait ma moitié

Me donnant la force d’avancer

 

Alors qu’avant j’idéalisais

Celui-là était vraiment parfait

Rien de plus à ajouter et surtout rien à changer

 

On a continué le chemin sans penser au lendemain

Parce que là plus aucune question ne se posait

On finirait ensemble sans jamais se séparer

 

 

Aurélia Lanneau - Décembre 2005

Lire la suite

1 2 > >>

Hébergé par Overblog