Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Amour Amor

Poèmes d'Aurélia Lanneau

Publié le par Aurélia Lanneau
Publié dans : #amour, #mucoviscidose, #mort

Petite fleur à peine éclose

Entre les massifs, tu t’ouvres

Tu illumines les alentours

Ta chaleur m’enveloppe

Je me sens si bien près de toi

Tu me réconfortes de ta présence

 

Je viens chaque matin après la rosée

Je te caresse du regard

Tu te mets à danser dans un souffle léger

Tu serais prête à me donner ta vie

A te couper les jambes

Juste pour me rendre heureux

 

Petite fleur tu es si belle quand tu te mets à danser

Le vent s’engouffre sous tes pétales dorés

Petite fleur, si douce, pas d’épine sur ton corps

Tu n’as pas peur des autres ni même de la mort

 

La fin était proche, tu le savais

Tu m’as donné tout ton amour

Ta joie de vivre, des souvenirs,

Maintenant fanée, je n’ai plus de doute

La vie est tellement courte

Sous un verre je t’ai couché

Auprès de mon lit, je continue à t’aimer

 

Petite fleur tu es si belle quand tu te mets à danser

Le vent s’engouffre sous tes pétales dorés

Petite fleur, si douce, pas d’épine sur ton corps

Tu n’as pas peur des autres ni même de la mort

 

Ma rose blanche, mon éternité

Je ne t’oublierai jamais

Tu brilleras dans mon cœur, dans mes pensées

Tu resteras mon soleil, ma force d’exister

 

Petite fleur tu es si belle quand tu te mets à danser

Le vent s’engouffre sous tes pétales dorés

Petite fleur, si douce, pas d’épine sur ton corps

Tu n’as pas peur des autres ni même de la mort

 

 

Aurélia Lanneau - Novembre 2007

Commenter cet article

Hébergé par Overblog