Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Amour Amor

Poèmes d'Aurélia Lanneau

Articles avec #deception catégorie

Publié le par Aurélia Lanneau
Publié dans : #deception, #mort, #espoir

Je serai allongée sur le lit, livide,

Tu prendras peur, pensant le pire

Que crois-tu ? Le pire c’est avec toi que je l’ai vécu.

Je me suis offert un peu de liberté

M’échapper de toutes les horreurs que tu me faisais

La mort m’a ouvert ses bras

Elle m’a aimée, m’aimera

J’avais peur près de toi, si froid toutes ces fois

Je me forçais à survivre, à te sourire

Tu as brisé mon âme, je n’étais plus une femme

Tu as fait de moi ta chose, ta chienne, ta haine

Tu m’as tant rabaissée que je me dégoûte moi-même

Je me suis détestée, je me suis sentie salie

Je ne croyais plus en rien, même plus en la vie

 

Je vois de la lumière…

La mort ne m’a pas voulue, elle m’a redescendue sur Terre

Elle m’a déposée sur un lit moelleux

Je me sens tout de suite tellement mieux

J’ouvre les yeux, tu n’es plus là

Quel bonheur de ne plus entendre ta voix

Ils ont vu les blessures sur mon corps

Ils t’ont enfermé pour me sauver de la mort

Ils m’ont libérée de mes chaînes

Et enfin ma vie, c’est moi qui la mène.

 

 

Aurélia Lanneau - Avril 2007

Lire la suite

Publié le par Aurélia Lanneau
Publié dans : #amour, #deception, #homo

J’avais rêvé du prince charmant

Il était blond et grand

J’ai cru l’avoir trouvé

A ma dix-huitième année

Comme dans un rêve, il m’aimait

 

Jeune âge tendre plein de naïveté

Je n’avais pas compris qu’il mentait

J’étais pour lui une façade

Il ne voulait pas s’avouer la vérité

 

Mais au mot près,

Qu’est-ce que ça peut changer

Dans cette histoire dorée ?

Une fille qui croit au conte de fée

Se prend pour Cendrillon

En un jour revoilà la souillon

Traînée dans la boue par celui qui

Se fait passer pour le gentil

 

C’est pourtant bien lui l’ogre

L’homme qui, la nuit venue,

Dévore les garçons dans leur lit

 

Ce n’est qu’après qu’on ouvre les yeux

On souffle, ce n’était qu’un cauchemar

Place à de nouveaux espoirs

Erreur, impossible d’oublier

Quand ces images vont-elles me quitter ?

Au mot près, refais-moi l’histoire

Efface-toi du plus profond de ma mémoire

 

J’avais pourtant imaginé une fin plus gaie

Au mot près, la réalité m’a rattrapé

 

 

Aurélia Lanneau - Avril 2007

Lire la suite

Publié le par Aurélia Lanneau
Publié dans : #amour, #déception

Tu me déçois jour après jour

Je t’aperçois sous ton vrai jour

Masque enlevé tu joues ton rôle

Celui d’un gars pas vraiment drôle

 

Encore une fois j’ai idéalisé

Pourtant mon ange m’avait dit de me méfier

Les mecs comme toi c’est pas facile à cerner

Encore une fois je me suis bien trompée

 

Tu te crois plus haut que moi

Me rabaisser ça fait ta joie

Me voir pleurer ça tu t’en fous

Creuser ma tombe ça te rend fou

 

J’ai eu tors de te garder comme ami

Toi qui au final me détruit

Tu m’écoeures de tes paroles

C’est mon âme que tu violes

 

Arrêtons là ce désastre d’humiliation

Je ne suis pour toi qu’une de plus à ta collection

Une fille que tu jettes après consommation

Tu es maintenant pour moi pire qu’une déjection

 

 

Aurélia Lanneau - Septembre 2005

Lire la suite

Hébergé par Overblog